Loading...

Equipe

Benoit Canteteau
chorégraphe / danseur / performeur

Né à Nantes en 1986, il entre après plusieurs années d’autodidaxie, en tant que jongleur dans la formation professionnelle du centre des Arts du Cirque de Toulouse le LIDO. En parallèle à sa formation de circassien, il continue de se former auprès de danseurs et chorégraphes.
Il commence alors à travailler en tant que danseur/circassien pour différentes compagnies telles que, cie La Baraque pour la création L’Autre Bal, Carnivores Cie pour la création Save my Soul avec le chorégraphe David Rolland et sur la création Marche de la Cie Les Maladroits avec la danseuse et chorégraphe Anne Reymann. Il est aujourd’hui interprète pour le spectacle Orties du Group Berthe, sur la pièce Happy Manif Les pieds parallèles de la cie DRC de David Rolland. Depuis, 2012, il a intégré la Cie Dernière Minute de Pierre Rigal, sur les spectacles Arrêt de Jeu et Bataille pour des reprises de rôles. Et travaille comme danseur et chorégraphe pour le spectacle Europe Endless de la compagnie Etrange Miroir.
En parallèle, il collabore régulièrement sur des projets collectifs tel que FIRE! parrainé par le chorégraphe Mark Tompkins ou en tant que performer pour des plasticiens.
Trait d’union de son parcours pluridisciplinaire, il créer le Groupe FLUO où il développe des pièces prenant des formes tant chorégraphiques que plastiques .

 

Céline Challet
musicienne / performeuse – créations sonores de T.R.E.S.E.D et FOSSIL

Musicienne autodidacte, elle fait ses premières armes au sein des formations Clockwork puis King Sétonie dans un registre post-rock instrumental. En 2007, elle intègre la compagnie amienoise Bis Repetita et participe aux créations des spectacles 360, Pao, Polygraphie.
A la guitare et au chant mais aussi au travers de programmations par ordinateur, elle compose des univers à la fois onirique, électronique, parfois bruitiste, influencés par les univers de Godspeed you Black Emperor, Suuns, Portishead (…). Elle forme en 2013 son projet musical «Brazil» et se tourne alors vers une pop psychédélique.
Elle réalise également la bande-son du court métrage d’Ugo Tanguy «Anima», intègre le collectif Marguerite Chopin pour l’écriture de ciné-mix, joue dans Tabloid aux accents post-new-wave. Elle se produit aussi en tant que DJ sous le nom de Roseboy.

Sara Imloul
photographe / regard extérieur sur TRESED

C’est en découvrant la calotypie que Sara Imloul, photographe française
née en 1986, entame sa première série, Le Cirque Noir (2008-2011).
Elle développe dès lors un processus photographique empreint de techniques
anciennes et d’expérimentations personnelles qui lui permet de mettre en image son univers mystérieux et onirique. Chaque objet chiné, chaque personnage mis en scène devant l’objectif de sa chambre noire contribue à l’élaboration d’une évocation poétique, inquiétante.
Elle accorde un soin particulier aux tirages, pièces uniques, ouvragées à la main. Fascinée par la relation charnelle entre matière et lumière, elle accorde une place particulière au négatif – support de collages pour sa nouvelle série Das Schloss (2014) ou même présenté comme œuvre brute pour Négatifs (2012). Sara Imloul, diplômée de l’École de Photographie de Toulouse, vit, travaille et expose régulièrement à Paris.

Anne Reymann
aide à la chorégraphie sur FOSSIL

Anne Reymann s’est formée de façon éclectique à l’EDDC à Arnhem (Pays-Bas), à l’Université (arts du spectacle Paris 8) et à l’école Peter Goss (Paris).
Séduite par une danse ancrée dans le paysage, elle danse depuis 1997 au sein du groupe
ex nihilo (Marseille) qui développe une recherche chorégraphique en lien à l’espace
publique, urbain ou naturel.
En 2004, elle collabore avec Paquito, artiste et constructeur, sur un premier solo, Le tombeau d’Orlando. Ensemble, ils fondent l’Association G en 2008, créent Pelicane et 3tonnes5 un fa# . En 2011, elle écrit une chorégraphie collective pour 80 personnes âgées de la Ville de Nantes, dans le cadre des rencontres d’automne organisées par l’Orpan. Elle collabore avec diverses compagnies ou artistes : Andréa Wasaff, réalisatrice sur le court-métrage PONT, cie ORO/Loîc Touzé sur le projet Autour de la Table,Traverse. Elle participe au projet inter-régional Stationnement Autorisé en 2011 avec des compagnies chorégraphiques des Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes. Elle est regard extérieur sur plusieurs projets chorégraphiques, théâtraux, en salle ou pour la rue : MARCHE, de la compagnie les Maladroits (Nantes), Ca va valser , compagnie les Rustines de l’Ange. Parallèlement à son parcours de danseuse interprète pour divers chorégraphes (dont Olivier Farge, Régine Chopinot, Nathalie Béasse, David Rolland), elle mène de nombreuses activités pédagogiques.

Aurore Mortier
scénographe sur FOSSIL

Après une Licence d’Histoire de l’Art à l’Université de Nantes obtenue en 2011. Elle continue de se former par le biais de stages dans l’événementiel, la musique, le théâtre et l’art contemporain.
Ces différentes expérimentations et rencontres l’entraine à se diriger totalement vers la scénographie. Elle intègre en septembre 2014 le Master DPEA Scénographie à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes.

Bertrand Malbaux
architecte et designer
conseiller à la conception et construction de la sculpture de h o m

Né sur le littoral nord de la France en 1977, Bertrand a conservé un fort attachement au vent, à la mer, à l’horizon marin… qui sont pour lui une source de bien-être et d’énergie. Après un parcours diversifié dans les écoles d’architecture de Nantes, Paris-Tolbiac et Paris-Belleville, il part en Asie du Sud-Est avec le studio “Métropoles Asie-Pacifique” où il découvre la culture Lao et le Viêtnam. Puis il part vivre en Australie, d’abord à Sydney où il travaille avec l’architecte Gary Lewin, puis sillonnant l’île-continent à la rencontre des Aborigènes et leurs cultures, au plus près de la nature. Il y rencontre aussi les projets de Glenn Murcutt et surtout Richard Leplastrier, dont les bâtiments, véritables révélateurs du lieu, auront un impact fort sur ses convictions.
De retour en France, il obtient son diplôme et collabore avec l’architecte Olivier Chaslin, notamment sur le lycée HQE de La-Ferté-sous-Jouarre. Puis, très vite, il rejoint le Renzo Piano Building Workshop où il travaille sur des projets aussi variés que l’extension de la Princeton University, le LACMA (Los Angeles County Museum of Art), le nouveau campus de la Columbia University à New York, la nouvelle école d’architecture de l’University of Pennsylvania à Philadelphie, le concours pour l’extension de Roland Garros à Paris, un musée dans la baie de Doha au Qatar, ou encore le “Pinwheel project” à Beyrouth.
En 2010, après ces années très riches d’apprentissage au sein du RPBW, il part pour la Scandinavie à la découverte de ces cultures qui riment avec nature, de ces pays nordiques où le lien avec la nature est religion.
En 2012, de retour en France, il pose à nouveau ses valises à Nantes, où il ouvre son propre “atelier des éléments” ou “elements workshop“, collaborant avec divers architectes, designers, artistes et artisans au gré des rencontres et des projets.
https://www.elements-workshop.com

Raphael Rialland
musicien- compositeur / création sonore h o m

Après des études d’arts plastiques à Rennes, il se consacre à l’art de la marionnette et à la musique. Depuis plus de 10 ans, il collabore avec différents artistes et développe un travail alliant la pratique de différents instruments, la composition, l’écriture, le graphisme, l’installation et le documentaire sonore.
Membre du groupe Ma Valise depuis 1999, il participe également aux spectacles de la Brat compagnie (conception de marionnettes et de décors). Ces rencontres au carrefour de différents univers le conduisent à participer à des projets éclectiques, à l’instar du court-métrage réalisé par Maïa Sandoz et Paul Moulin en 2002 (Prise de tête – Maïa Films). Également militant de l’association La Cimade, il s’engage pour la défense des étrangers en s’impliquant dans la conception d’actions de sensibilisation.

Marie Arlais
comédienne sur h o m

Après des voyages, plusieurs boulots et expériences au sein d’associations de solidarité et particulièrement dans le domaine des migrations, elle se spécialise avec un Master 2 professionnel, mention migrations internationales (Migrinter/ Université de Poitiers).
Elle participe ensuite à l’organisation du festival Migrant’scène pendant quatre années.
Animée d’une volonté de témoignage qui l’a conduite à aborder le documentaire sonore en 2008, elle est membre fondatrice de l’association Étrange Miroir, chargée de projet et réalisatrice.

Jordane Saunal
comédienne sur h o m

Jordane Saunal est une artiste plasticienne, musicienne et sonothérapeute, vivant à Nantes.
Son travail artistique est principalement tourné vers la performance sonore, la scénographie et les installations.
Elle questionne beaucoup le lien entre l’Homme, la Nature et la Technologie, à la recherche de poésie et d’harmonie.
Elle est également passionnée pour le sensible, le sensitif, l’intuitif, l’émotionnel par l’exploration de l’impact du son et de la voix sur la matière, le corps.

David Rolland
danseur-chorégraphe / regard extérieur sur h o m

David Rolland étudie la danse contemporaine, jazz et classique. Après avoir obtenu son diplôme d’état de professeur de danse, il travaille en tant qu’interprète avec les chorégraphes Odile Duboc, Béatrice Massin, Blanca Li, Mié Coquempot et Laura Scozzi. En 1997, il fonde avec Jean-François Courtilat et Jean-François Guillon, plasticiens, la galerie ipso facto située à Nantes, espace d’exposition qui accueille la jeune création contemporaine tout en effectuant des échanges avec des structures comparables en France et à l’étranger. En 1999, il crée la compagnie ipso facto danse avec Angela Fagnano, danseuse et chorégraphe. Depuis 2004, il développe un travail plus personnel sous le nom de David Rolland Chorégraphies.